CHUM Passerelle

Le Centre Hospitalier de l’Université de Montréal (CHUM) a été présenté dans la revue Interior Design pour avoir remporté deux des prix Best of the Year en 2017. Le premier pour la passerelle – le pont aérien illuminé du projet – et le second, dans la catégorie extérieurs, pour les sept terrasses sur les toits et pour ses nombreuses œuvres d’art public.

Gagnant du prix Best of the Year en 2017 comme pièce de résistance
C’est la passerelle du CHUM, ce pont aérien lumineux qui relie le CHUM au bâtiment de logistique et qui se présente en même temps comme une oeuvre d’art public qui a remporté cet honneur. Avec son enveloppe en cuivre aux 194,000 perforations, qui nous rappelle son utilisation locale traditionnelle, la passerelle « a une valeur symbolique de bienvenue, puisque l’Hôpital joue aussi un rôle de revitalisation de ce secteur autrefois délaissé de la ville. Vous pouvez poursuivre ici la lecture de ce que la revue Interior Design dit à propos de cet honneur exceptionnel.

Gagnant du prix Best of the Year en 2017 pour les extérieurs
La revue Interior Design a aussi signalé les espaces extérieurs du CHUM et souligné leur importance dans l’expérience spirituelle des usagers. Les sept terrasses sur les toits, visibles ou accessibles depuis plusieurs chambres de patients et salles d’attente « représentent à super grande échelle des herbes médicinales dont certaines datent de la Nouvelle France, la colonie d’avant le Québec d’aujourd’hui. » Le magazine a aussi mentionné dans son article les treize œuvres d’art, qui ensemble forment la plus forte concentration d’art public dans la Ville depuis Expo 67. L’article peut être consulté ici.

Pour en savoir plus sur le CHUM >